Le Coin des Bricos

Des conseils de pros !

  • Désolé, pas de résultats.

Comment faire un trou dans une pièce en alu ?

Comment percer l’aluminium ?

Bien que moins dur que d’autres métaux, l’aluminium requiert des accessoires spécifiques pour être travaillé. En effet, s’il existe différents types de forets en fonction des matériaux, cela n’est pas sans raison. Avant de passer à l’étape de perçage de l’aluminium, il faut donc vous doter des outils adéquats.

Ensuite seulement vous pourrez réaliser les traçages et appliquer nos quelques conseils pour réaliser des trous propres et en toute sécurité. Vous saurez ainsi comment percer l’aluminium dans les règles de l’art !

Les outils pour percer une pièce en aluminium

Il existe une grande variété de forets destinés à percer les métaux, qui se différencient par leur matériau de fabrication principal, leur revêtement ou encore la forme de leur embout.

Relativement tendre, l’aluminium peut aisément être percé avec n’importe lequel d’entre eux. Toutefois, certains sont plus spécifiquement adaptés à ce matériau. Il s’agit notamment des forets dits HSS (High Speed Steel), disponibles en version laminée ou rectifiée.

Quant au choix de la perceuse, il peut s’agir d’un modèle manuel standard ou d’une perceuse à colonne, suivant le niveau de précision souhaité et le type de pièce à percer. Quel que soit l’outil que vous utilisez, prenez garde à vous équiper d’un foret dont la queue est compatible avec le mandrin.

Les précautions à prendre pour le perçage

Pour éviter les rayures et les imprécisions, il est important que le foret ne dérape pas au moment où il entre en contact avec l’aluminium. C’est pourquoi il est conseillé de réaliser un premier traçage sur la tôle ou l’objet en alu. Pour ce faire, utilisez un pointeau et un marteau pour réaliser un marquage là où le trou sera percé.

Il faut également savoir que de par sa composition et sa tendreté, l’aluminium peut avoir tendance à se déformer lors du perçage. Il est donc primordial de positionner la pièce en question sur une surface stable, en appui.

Pour éviter la surchauffe, ménager les outils et obtenir un travail de qualité, il est par ailleurs recommandé de lubrifier la mèche. Utilisez donc une huile de coupe lorsqu’il s’agit de percer de l’aluminium.

La réalisation du trou dans l’alu

Une fois que tout cela a été réalisé, vous pouvez passer à l’étape du perçage elle-même, sans oublier de vous équiper d’équipements de protection.

Le réglage de la vitesse de la perceuse a alors son importance. Pour les métaux, on conseille généralement une vitesse assez faible, bien que l’aluminium soit le métal qui supporte le mieux une vitesse de rotation élevée. Il faut en tout cas l’adapter au diamètre de perçage (plus il est grand, moins le nombre de rotations par minute doit être important). À savoir que la vitesse de rotation dépend également de la vitesse de coupe.

Votre expérience peut suffire pour vous aider à déterminer la vitesse à adopter, mais sachez qu’il existe également des formules et des tableaux de conversion en ligne pour vous aider à savoir comment percer l’aluminium comme il se doit.