Le Coin des Bricos

Des conseils de pros !

  • Désolé, pas de résultats.

Fixer dans du parpaing creux : quelles chevilles choisir ?

Quelle cheville utiliser pour du parpaing creux ?

Si vous cherchez à fixer des éléments dans les cloisons de votre maison ou votre appartement, vous aurez souvent affaire à des plaques de plâtre. En revanche, dans un garage, un atelier ou sur un mur extérieur, il est possible que vous soyez face à des parpaings creux.

Et pour garantir une fixation fiable et durable, vous allez devoir utiliser des chevilles adaptées. Plusieurs choix s’offrent alors à vous, notamment en fonction du nombre de chevilles à installer et de la charge qu’elles devront supporter : voici nos conseils pour choisir la bonne cheville pour du parpaing creux !

Les chevilles en nylon : adaptées à la fixation de faibles charges dans du parpaing

Les différentes chevilles en plastique peuvent être utilisées dans du parpaing creux. Elles sont généralement réservées aux éléments légers, c’est-à-dire de moins de 30 kg. Bien entendu, il faudra aussi adapter le nombre de chevilles en fonction du poids, afin de bien répartir la charge.

Vous pouvez opter pour les chevilles en plastique/nylon suivantes pour fixer dans du parpaing creux :

· cheville crampon, pour installer des objets déco ou de petits meubles de moins de 5 kg ;

· cheville à expansion, dont le matériau se dilate au fur et à mesure que la vis y est insérée et s’intègre ainsi solidement dans le support, pour maintenir des charges pouvant généralement aller jusqu’à une vingtaine de kilos ;

· cheville à frapper, plutôt réservée aux fixations qui ont vocation à rester de façon durable dans le parpaing, elle s’enfonce avec un marteau dans le trou pré-percé.

Les chevilles métalliques à expansion : des chevilles polyvalentes pour matériaux creux

Les éléments de fixation métalliques peuvent aussi convenir avec du parpaing creux. Ces chevilles, que l’on retrouve généralement sous la dénomination de « chevilles Molly » ne sont effectivement pas réservées aux plaques de plâtre. Plus résistantes que les modèles en nylon, elles sont capables de supporter des charges plus lourdes, toujours à condition de bien les répartir par rapport au poids et à la taille de l’élément à fixer.

Le scellement chimique : une méthode à réserver aux charges très lourdes

Si aucune des chevilles précédemment évoquées ne pourrait supporter le poids des objets que vous voulez installer, il faudra envisager un kit de scellement chimique conçu pour les matériaux creux, comprenant de la résine et une cheville à tamis. Grâce à ce procédé, la résistance de l’installation est accrue, et en répartissant correctement la charge sur plusieurs chevilles, vous pourrez aisément installer des objets de plus de 100 kilos.

Les chevilles à bascule : la solution pour fixer au plafond

Il arrive parfois que le plafond ou le faux-plafond soit confectionné à partir de parpaing creux. Si vous souhaitez y installer un lustre ou tout autre objet de déco, vous devrez alors utiliser des chevilles à bascule (ou chevilles à ressort). En fonction du modèle, elles peuvent supporter des charges relativement importantes, jusqu’à 20 kilos pour la plupart.